L’Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) vient de publier ses avis et rapports relatifs à l’actualisation des repères de consommations alimentaires pour la population française adulte. De nombreux membres de la SFN ont participé en tant qu’experts intuitu personae à ce travail coordonné par le Professeur Jean Louis Bresson président fondateur de la SFN. Des éléments nouveaux importants ressortent :

  • en premier lieu la promotion des légumineuses, lentilles, haricots, pois chiches : aliments de base de l’alimentation traditionnelle ils avaient pratiquement disparu de nos tables ;
  • les jus de fruits ne sont plus considérés comme des fruits mais des boissons sucrées et les consommations de fruits et légumes restent cruciales et doivent être renforcées en privilégiant les légumes ;
  • la consommation de viande hors volailles (telles que le bœuf, porc, agneau, etc.), ne devrait pas dépasser 500 grammes par semaine, ce qui est proche de la consommation moyenne des français ; cette limitation vise surtout les forts consommateurs ;
  • il est proposé également de limiter la consommation de charcuterie à 25 grammes par jour.

Cet avis de l’Anses fournit un socle scientifique et va servir de base au Haut Conseil de la Santé Publique, saisi par le Ministère de la Santé pour actualiser les repères de consommations du Programme national Nutrition Santé.

Pour en savoir plus, consulter le site de l’Anses