Brève – Additifs alimentaires : l’Oqali fait le bilan

//Brève – Additifs alimentaires : l’Oqali fait le bilan

Brève – Additifs alimentaires : l’Oqali fait le bilan

Dans un rapport publié en novembre 2019, l’Observatoire de l’alimentation dresse un état des lieux de l’utilisation des additifs alimentaires en France.

En France, l’utilisation des additifs alimentaires est régie par le règlement européen CE 1333/2008, qui liste les molécules autorisées – plus de 300 –, encadre leur utilisation, et oblige les fabricants à les mentionner sur l’étiquetage des produits.

Entre 2008 et 2016, l’Observatoire de l’alimentation (Oqali), piloté par l’Inra et l’Anses, a ainsi étudié les étiquetages de plus de 30 000 produits alimentaires transformés (appartenant à 30 secteurs1 suivis par l’Oqali), afin d’établir les fréquences d’utilisation des additifs.

Près de 4 aliments transformés sur 5 contiennent un ou des additifs

Bilan : 78 % des aliments analysés contenaient au moins un additif, 22 % n’en contenant donc aucun. 53 % des produits contenaient moins de 3 additifs, tandis que 4 % contenaient 10 additifs ou plus (principalement dans les secteurs « glaces », « viennoiseries et desserts surgelés » et « traiteurs frais »). Ce rapport révèle ainsi de grandes disparités selon les catégories d’aliments : si 71 % des produits de charcuterie analysés contenaient des additifs (nitrites notamment), 81 % des jus de fruits n’en contenaient aucun.

Tous secteurs confondus, les additifs les plus fréquemment indiqués sur les étiquetages étaient l’acide citrique (23 % des produits ; multiples rôles dont régulateur d’acidité), les amidons modifiés (22 % ; épaississant), les lécithines (17 % des produits ; émulsifiants) puis des mono et diglycérides d’acides gras (15 % ; émulsifiants ou gélifiants).

La comparaison des données collectées entre 2008 et 2016 indiquait une augmentation significative des produits sans additif (+ 5 %), et une diminution du nombre d’additifs utilisés au sein d’un même produit.

Mots clés : additifs alimentaires, Oqali, étiquetage.

Source : Oqali. Bilan et évolution de l’utilisation des additifs dans les produits transformés. Novembre 2019.

1 Secteurs étudiés (classés par effectif de produits étudiés par secteur) : Produits laitiers frais et assimilés, Biscuits et gâteaux industriels, Produits traiteurs frais, Plats cuisinés surgelés, Fromages, Glaces et sorbets, Céréales pour le petit-déjeuner, Jus et nectars, Boissons Rafraîchissantes Sans Alcool, Snacking surgelé, Apéritifs à croquer, Chocolat et produits chocolatés, Panification croustillante et moelleuse, Aliments infantiles de diversification, Plats cuisinés appertisés, Plats cuisinés frais, Produits transformés à base de pomme de terre, Compotes, Sauces condimentaires, Viennoiseries et desserts surgelés, Bouillons et potages, Confitures, Céréales pour le petit-déjeuner, Préparations pour desserts, Sirops et boissons concentrées à diluer, Sauces chaudes, Conserves de fruits, Barres céréalières, Laits infantiles, Margarines.

2020-02-05T17:10:06+01:00