Brève – L’entrée dans la vie étudiante, une période propice au gain de poids

//Brève – L’entrée dans la vie étudiante, une période propice au gain de poids

Brève – L’entrée dans la vie étudiante, une période propice au gain de poids

Selon une méta-analyse, l’entrée dans la vie étudiante est marquée par une baisse d’activité physique, une prise de poids et une alimentation de moins bonne qualité. De sérieux arguments pour cibler les jeunes adultes lors des campagnes de santé publique.

La fin des études secondaires marque une transition importante dans la trajectoire de vie, avec de nombreux changements tant aux niveaux physique et social qu’en termes d’habitudes de vie et de comportements alimentaires. C’est aussi une période à risque de prise de poids, selon cette méta-analyse réalisée à partir de 19 études longitudinales s’intéressant à l’adiposité, l’alimentation et l’activité physique des jeunes de 15 à 35 ans.

Le passage à la vie étudiante, une fenêtre critique

Les chercheurs y relèvent trois faits majeurs survenant entre la fin de la scolarité et la vie d’étudiant :

  • La baisse de l’activité physique d’intensité modérée à élevée : si celle-ci diminue de 7 minutes par jour en moyenne, elle chute davantage lorsque les jeunes s’engagent dans des études supérieures (- 11 minutes par jour) et plus encore chez les hommes (- 16 minutes par jour contre – 6 minutes chez les femmes).

  • L’augmentation du poids corporel dans l’année qui suit le départ du lycée et le début des études supérieures : de 0,5 à 4,2 kg selon les études.

  • La diminution de la qualité de l’alimentation, avec une moindre consommation de fruits et de produits laitiers.

En revanche, peu de changements notables sont observés lors de l’entrée dans la vie active – toutefois les études sont encore rares et leurs résultats hétérogènes.

Pour les chercheurs, au-delà des chiffres qu’elle fournit, cette méta-analyse doit engager les campagnes de prévention de l’obésité / les politiques de santé publique à cibler les jeunes adultes à la sortie des études secondaires.

Source : Eleanor M. Winpenny, Miranda Smith, Tarra Penney, Campbell Foubister, Justin M. Guagliano, Rebecca Love, Chloe Clifford Astbury, Esther M.F. Sluijs, Kirsten Corder. Changes in physical activity, diet, and body weight across the education and employment transitions of early adulthood: A systematic review and meta‐analysis. Obes Rev 2020; DOI: 10.1111/obr.12962.

2020-03-27T13:06:04+01:00