Société Française de Nutrition – Un apport calorique élevé le matin et faible le soir diminuerait la glycémie chez des diabétiques

0
Rate this post

Il a précédemment été démontré qu’un petit déjeuner hautement calorique associé à  un dîner  léger diminuait significativement la glycémie postprandiale, chez des individus obèses non-diabétiques. L’objectif de la présente étude était de tester si ce régime pouvait avoir le même effet chez des individus diabétiques de type 2.

Dans cette étude randomisée menée en cross-over, 18 individus (âgés de 30 à 70 ans ; IMC compris entre 22 et 35 kg/m2) avec un diabète de type 2 depuis moins de 10 ans ont suivi un régime alimentaire B (Breakfast) ou D (Dîner) durant deux phases de 7 jours entrecoupées d’une phase de repos de deux semaines. Les deux régimes alimentaires étaient isocaloriques, mais avec une charge énergétique répartie différemment durant la journée :- Régime B : petit-déjeuner copieux de 703 kcal (2946 kJ), déjeuner de 602 kcal (2523 kJ), dîner léger de 204 kcal (858 kJ).

– Régime D : petit-déjeuner léger de 204 kcal (858 kJ), déjeuner de 602 kcal (2523 kJ), dîner copieux de 703 kcal (2946 kJ).

Les taux de glucose plasmatique, d’insuline, de peptide C et de GLP-1 (glucagon-like-peptide-1) ont été évalués chez chacun des participants à partir d’échantillons de sang prélevés avant (t=0 min) et après chaque repas (15, 30, 60, 90, 120, 150 et 180 min après).

Le taux de glucose plasmatique moyen après chaque repas était 20 % moins élevé au sein du régime B vs. régime D (p