Société Française de Nutrition – Une délégation américaine découvre les actions d’éducation alimentaire du PNA

0

«Améliorer la connaissance et l’information sur l’alimentation» est un des 4 axes de la politique de l’alimentation menée en France dans le cadre du Programme national pour l’alimentation. Une délégation américaine a récemment été reçue par le ministre Stéphane Le Foll pour découvrir les actions phares du gouvernement français concernant l’éducation alimentaire des jeunes.

Le Programme national pour l’alimentation (PNA) a été défini dans la loi de modernisation de l’agriculture et de la pêche, promulguée le 27 juillet 2010. Le PNA détermine les objectifs de la politique de l’alimentation menée en France. Plus récemment, la loi d’avenir pour l’agriculture, l’alimentation et la forêt a été promulguée le 13 octobre 2014 et publiée au Journal officiel du 14 octobre 2014. Plusieurs évolutions de la politique de l’alimentation sont à noter : l’action de l’État est recentrée autour de trois priorités (la justice sociale, la jeunesse et l’ancrage territorial) et la dispense d’une information et d’une éducation à l’alimentation est désormais inscrite dans le code de l’éducation.

Dans ce contexte, le ministère de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt a accueilli, du 13 au 15 octobre 2014, une délégation de représentants des villes de New York, Chicago, Dallas et Miami désireux de mieux connaître l’un des déterminants?clés du modèle alimentaire français : l’éducation des enfants au goût, au plaisir, à la diversité et à l’équilibre alimentaire.

A cette occasion, trois dispositifs emblématiques PNA en matière d’éducation alimentaire des jeunes ont été présentés, afin d’illustrer des exemples d’actions menées au sein d’établissements scolaires :

– le programme « Un fruit pour la récré » concernant la distribution de fruits en dehors du temps du repas afin de favoriser la diversité alimentaire, de redonner le goût de manger mieux et de lutter contre l’injustice alimentaire. Un minimum de 9 distributions régulières  de fruits par trimestre doit être réalisé ;

– les « classes du goût » conduites auprès des enfants de primaire, avec pour objectif de développer la curiosité alimentaire des enfants et d’aborder, dans le cadre scolaire, des sujets pluridisciplinaires rattachés à l’alimentation ;

– le dispositif « Plaisir à la cantine » valorisant le temps du repas au sein des collèges et lycées, et qui vise à ré-enchanter la cantine en agissant sur l’offre alimentaire pour la rendre plus attractive. La charte « Plaisir à la cantine » témoigne de l’engagement de l’établissement à inscrire la restauration dans une démarche de qualité au service des convives.

Cet échange d’expériences nourrira les réflexions à mener pour améliorer les actions d’éducation alimentaire à mettre en oeuvre dans le cadre du PNA en France.

Source: PNA, Coopération internationale en matière d’éducation alimentaire des jeunes – Accueil d’une délégation américaine du 13 au 15 octobre 2014 – Communiqué de presse du Ministère de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt, octobre 2014.