Société Française de Nutrition – Mise à jour des valeurs nutritionnelles : l’AESA établit les besoins moyens en calories

0
Rate this post

L’AESA a établi les besoins moyens en calories pour les adultes, les nourrissons et les enfants, ainsi que pour les femmes enceintes et allaitantes. 

Les Valeurs Nutritionnelles de Référence (VNR) sont définies par l’Autorité européenne de sécurité des aliments (AESA). Les VNR constituent un ensemble de recommandations nutritionnelles relatives aux différents nutriments, telles que les apports recommandés (AJR en France) ou les besoins nutritionnels moyens (BNM). Les VNR peuvent être utilisées, par exemple, comme base pour l’étiquetage nutritionnel des aliments ou pour définir le statut nutritionnel des populations en tel ou tel nutriment. Dans le cadre du processus de mise à jour lancé en 2008, l’AESA vient d’établir les VNR en énergie pour les différentes catégories de population en Europe (adultes des deux sexes, nourrissons et enfants, femmes enceintes et allaitantes) exprimées en terme de besoin moyen (BM). Ces valeurs de référence font l’objet du présent avis paru en janvier 2013. 

Bien qu’ils soient exprimés sur une base journalière (en kcal par jour), les BM en énergie représentent une moyenne des besoins évalués sur une durée minimum d’une semaine. Cette évaluation prend en compte le métabolisme de base, évalué chez l’adulte sur la base d’un  Indice de Masse Corporelle (IMC) sain présumé de 22 kg/m2 et, chez l’enfant, sur les standards de l’OMS et les courbes de croissance disponibles pour les enfants européens. Les BM doivent donc être adaptés pour les populations ne correspondant pas à ces valeurs moyennes.  

L’évaluation du BM en énergie considère également le niveau d’activité physique qui correspond à différents modes de vie (sédentaire, moyennement actif, très actif et extrêmement actif). Ces niveaux sont définis par des facteurs tels que le type de travail, la quantité d’exercice physique quotidien et les tâches ménagères journalières effectuées, dont les courses et la cuisine. Ainsi, le besoin énergétique quotidien d’un homme de 40 à 49 ans, moyennement actif, est de l’ordre de 2500 kcal.

L’avis de l’AESA s’intéresse également à des catégories de population particulières. Lors de la grossesse, une augmentation de la masse corporelle de 12 kg a été considérée comme optimale pour la mère et le fœtus. Les apports énergétiques supplémentaires nécessaires en cas de grossesse ont été estimés à 70 kcal, 260 kcal et 500 kcal par jour respectivement lors du premier, deuxième et troisième trimestre.

La publication par l’AESA des BM en énergie des groupes de population en Europe est une des dernières étapes du processus de mise à jour des VNR datant de 1993. Elle fait suite aux précédents avis publiés au sujet des glucides, fibres alimentaires, lipides, eau et protéines et précède les avis attendus sur les vitamines et les minéraux.

Source :  Scientific Opinion on Dietary Reference Values for energy, EFSA Panel on Dietetic Products, Nutrition and Allergies (NDA),
EFSA Journal 2013;11(1) : 3005. 

 Retrouvez toutes les  actualités