Déficience en vitamine D: un risque accru de diabète de type 2 – Société Française de Nutrition

0

Les personnes atteintes de prédiabète sucré (PreDM) et présentant un faible taux circulant en 25-hydroxyvitamine D

Dans le cadre de cette étude transversale, 488 sujets non diabétiques ont été répartis selon d’une part, un PreDM (glycémie élevée) ou un taux de glucose à jeun normal (GFN) et, d’autre part, un déficit en 25 (OH)D ( 20 ng/ml).

La résistance à l’insuline était évaluée par mesure du taux de glucose plasmatique à l’état stationnaire (SSPG) et par le calcul de l’index HOMA (HOMA-IR). Le niveau de sécrétion d’insuline était mesuré selon le modèle d’homéostasie de la fonction des cellules ? (HOMA-B). Les mesures de résistance à l’insuline et de sécrétion d’insuline ont été comparées entre les groupes PreDM et GFN, déficients ou non en 25 (OH)D après ajustement sur l’âge, le sexe, l’origine ethnique, l’indice de masse corporelle, la consommation de multivitamines et la saison (entre Novembre et Avril 2008).

Les mesures de résistance à l’insuline (SSPG et HOMA-IR) sont significativement supérieures dans le groupe PreDM comparativement au groupe GFN (P