Supplementation acide folique periode pre conceptionnelle fecondabilite

0
Rate this post

Informations générales

Acide folique – Actualités

  • Enrichissement alimentaire : une étude approfondie pour mieux le comprendre
  • Biodisponibilité et niveaux d’apport en folate et en acide folique

L’acide folique et le folate sont des vitamines B (on les appelle en fait vitamine B9). Bien qu’ils soient fréquemment utilisés de manière interchangeable, les deux termes doivent être distingués :

Le terme folate fait référence à la vitamine sous sa forme naturelle présente dans les aliments

l’acide folique (acide monoptéroylglutamique ou acide ptéroylmonoglutamique) est la forme oxydée de la vitamine, et identifie la molécule synthétique présente dans les formulations vitaminées et ajoutée aux aliments dits enrichis.

Pourquoi est-ce?

Notre corps utilise l’acide folique pour produire de nouvelles cellules. La vitamine B9, par des mécanismes encore mal connus, est essentielle à la synthèse de l’ADN et des protéines et à la formation de l’hémoglobine, et est particulièrement importante pour les tissus qui subissent des processus de prolifération et de différenciation, comme par exemple les tissus embryonnaires.

  • C’est pourquoi, au cours des dernières décennies, l’acide folique a été reconnu comme essentiel dans la prévention de certaines malformations congénitales, notamment celles affectant le tube neural.
  • En outre, il n’est pas exclu qu’il puisse également intervenir dans la prévention d’autres anomalies et malformations congénitales, telles que la fente labiale et palatine et certaines malformations cardiaques congénitales.

L’acide folique aide également à prévenir d’autres situations à risque pour la santé. Sa présence abaisse les niveaux d’homocystéine, un acide aminé, associé au risque de maladies cardiovasculaires et de crises cardiaques, bien qu’il ne soit pas possible pour le moment d’établir une association directe entre l’apport en folate et la réduction du risque cardiaque.

Pourquoi est-ceCombien as tu besoin? Besoins nutritionnels et besoins avant et pendant la grossesse

La quantité de folate introduite dans l’alimentation, si elle est variée et équilibrée, est généralement adéquate. Les aliments naturellement riches en folate sont, par exemple, les légumes à feuilles vertes (épinards, brocolis, asperges, laitue), les légumineuses (haricots, pois), les fruits (kiwis, fraises et oranges) et les noix (comme les amandes et les noix).

Quant aux aliments d’origine animale, le foie et autres abats ont des teneurs assez élevées en folates, ainsi que certains fromages et œufs, à consommer cependant en portions limitées et peu fréquentes.

Il faut également garder à l’esprit que le processus de préparation, de cuisson et de conservation des aliments peut détruire une grande partie du folate présent dans les aliments, car ce sont des vitamines hydrosolubles, sensibles à la chaleur, à la lumière, à l’air et à l’acidité.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici